Bien préparer sa retraite

Bien préparer sa retraite - Introduction
Les complémentaires en place ne suffiront pas à maintenir votre niveau de vie actuel à la retraite. Cette étape s’étalera en moyenne sur vingt ans.

3 étapes clés pour bien préparer sa retraite

1. Anticiper votre retraite

Comprendre quel sera le niveau de sa pension ? A quel âge pourra-t-on partir avec le taux plein ? Que vous apporteront réellement vos régimes complémentaires (AGIRC, ARRCO, RSA) ?

La complexité de notre régime de retraite français par répartition nous impose vigilance et préparation pour s’assurer de conserver un niveau de vie correct le moment venu. En moyenne, un individu passera entre vingt-cinq et trente ans à la retraite, cela mérite donc d’être préparé !

Mais avant d’investir, il est crucial de bien comprendre quelle sera sa retraite. Elle dépendra des revenus que l’on perçoit actuellement et de l’âge auquel on souhaite la liquider.

Statistiquement, un salarié qui liquide sa retraite à taux plein, ne sera couvert qu’à hauteur de 50% de son salaire actuel par le régime de base et ses complémentaires. Le système de retraite par répartition a progressivement rendu l’obtention du taux plein plus difficile car il faut aujourd’hui travailler, et cotiser, plus longtemps pour en bénéficier.

L’opacité du calcul de votre retraite (nombre de trimestres, revalorisation de vos points,…) et l’importance de l’enjeu rendent essentiel le recours à l’expertise d’un professionnel.

2. Construire des revenus complémentaires pour sa retraite

Cette question résolue, il faut s’interroger sur le moyen d’y arriver. Deux possibilités complémentaires:

  • ✓ Générer des revenus fonciers,
  • ✓ Constituer un capital dont on sortira en rente.

L’anticipation du niveau de votre retraite future permet de mettre en avant la nécessité de créer un complément de revenu, indépendant de sa situation salariale.

Construire un complément de revenu futur est difficile car cela prend du temps, et nécessite de suivre une méthodologie bien particulière.

Cela commence par une question cruciale: De combien avons-nous besoin pour bien vivre à la retraite ?

Les revenus fonciers, de source immobilière, sont les plus importants et vont représenter la majeure partie d’un bon « complément retraite ». Ils peuvent offrir un rendement élevé sur la durée, bien que fiscalisé au barème de l’impôt sur le revenu.

Les rentes bénéficieront d’un régime fiscal particulier malgré un taux de conversion du capital souvent faible.

Le timing est essentiel. Construire suffisamment de revenus complémentaires dédié à sa retraite implique qu’il faut s’y prendre tôt. En effet, cela prend du temps, et nécessite souvent des moyens significatifs (recours à l’emprunt, construction progressive d’un capital suffisant).

3. Prévoir un capital disponible pour bien préparer sa retraite

En parallèle, il est important de constituer un capital disponible sur lequel vous pouvez effectuer des retraits ponctuels en complément des revenus récurrents mis en place. Ce capital servira également de source de financement pour les dépenses imprévues, ou importantes qui peuvent survenir sur cette période (par exemple, achat d’une résidence secondaire). Ce capital peut être le résultat, soit du placement ponctuel de liquidités, soit d’un abondement régulier étalé sur une longue période.

Cette épargne spécifique doit-elle être sécurisée au fur et à mesure que la retraite approche ? Ou bien, peut-elle être soumise à plus de volatilité, avec une perspective de rendement plus élevée ?

Il est important de se poser ces questions, de préférence avec un spécialiste, pour éviter le risque de voir ce capital long terme s’éroder ou bien végéter.

Prendre un rendez-vous téléphonique avec un expert

Nos articles sur comment bien préparer sa retraite

Retraites : quels sont les placements préférés des français

DÉCOUVRIR ›

Transfert d’assurance-vie : comment procéder ?

DÉCOUVRIR ›

Quelles perpectives pour les retraites complémentaires ?

DÉCOUVRIR ›

Mentions Légales  - ©2017 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?