Brexit, un référendum historique : mode d'emploi

Le destin du Royaume-Uni va se jouer ce jeudi 23 juin. Ce jour est celui du scrutin historique sur le maintien du pays dans l’Union Européenne.

Voici comment va s’organiser ce référendum.

Les différentes raisons du referendum

L’histoire d’un scrutin pourrait peut-être changer l’avenir de la Grande Bretagne au sein de l’Union Européenne. Les partisans du Brexit désirent une sortie de leur pays de l’UE pour plusieurs motivations.

Tout d’abord, il s’agirait pour le Royaume-Uni de reprendre le contrôle sur ses frontières et de sa politique migratoire sachant que plus de la moitié de l’immigration provient de l’UE.

De plus, l’idée est également de restaurer sa souveraineté nationale en réclamant un droit de véto sur les décisions de Bruxelles. Il est question pour les PME britanniques de bénéficier d’une meilleure productivité en sortant des réglementations imposées par Bruxelles.

La sortie de l’EU constituerait l’opportunité de faire des économies en récupérant la contribution du Royaume-Uni au budget européen. Les économies seraient chiffrées à près de 12,3 milliards d’euros.

Autre point à souligner, sortir de l’UE serait un moyen de libéraliser le commerce en négociant des nouveaux accords commerciaux avec d’autres acteurs sur d’autres grands marchés. Environ 45% des exportations britanniques sont actuellement à direction de l’UE.

Qui sont concernés par le vote ?

Sont concernés par ce vote tous les citoyens britanniques âgés de 18 ans et inscrits sur les listes électorales. De plus, on ajoute à cela les ressortissants du Commonwealth qui résident au Royaume-Uni ainsi que les citoyens de Gibraltar. Parmi les ressortissants de l’UE, seuls les Irlandais, les Maltais et les Chypriotes peuvent prendre part au vote.

Par ailleurs, les Britanniques résidant à l’étranger depuis moins de 15 ans ont également le droit de participer au vote. En tout, le nombre d’électeurs devrait atteindre 46,5 millions.

A quand le verdict ?

Les votants devront ainsi choisir entre les propositions « Remain » (Rester un membre de l’UE) et « Leave » (Quitter l’UE).

Le vote est donc prévu pour la journée du 23 juin jusqu’à 22 heures, heure locale au Royaume-Uni. Le dépouillement commencera dès la clôture des bureaux de vote et les résultats devraient commencer à tomber le lendemain vers 7 heures, soit vers 8 heures à Paris.

Que se passera-t-il en cas de Remain ?

La décision du maintien du Royaume-Uni au sein de l’UE devrait tout même rassurer les marchés financiers qui subissent le coup d’un risque de Brexit. Les relations commerciales avec l’UE gagneront en stabilité même si la livre sterling pourrait s’apprécier fortement ce qui n’aiderait pas à relancer la croissance économique.

Que se passera-t-il en cas de Brexit ?

Les marchés pourraient être terriblement affectés et risquent de chuter par l’annonce, compte tenu de l’incertitude qui prédominera.

Qu’en sera-t-il des relatons avec l’UE dans le futur et surtout, le parti conservateur de David Cameron pourra-il rester au pouvoir et rester uni ?

Eric Sabrié

Eric Sabrié, Auteur de l’article

Contacter l'auteur de l'article - Eric Sabrié

Mentions Légales  - ©2018 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?