Le levier de l’endettement pour développer votre patrimoine

Le 21 février prochain, notre webinar vous présentera les trois leviers pour développer votre patrimoine. Parmi ces trois leviers, celui du crédit présente aujourd’hui un intérêt majeur. En effet, nous venons de vivre une période exceptionnelle au cours de laquelle les taux d’intérêts n’ont cessé de baisser. Ainsi, on s’endettait sur 20 ans au taux de 5,37% en 2008, contre 1,72% en 2016 (source : CAFPI.)

100 000 € empruntés nécessitaient un effort de remboursement de 681 € par mois en 2008, contre 493 € par mois en 2016. En d’autres termes pour un effort de remboursement de 681 € par mois sur 20 ans, on pouvait emprunter 100 000 € en 2008, contre plus de 138 000 € en 2016 !

Les taux d’intérêts pratiqués par les banques pour leurs prêts immobiliers sont corrélés au taux d’émission des emprunts d’Etat et, en particulier, de l’OAT 10 ans. Le taux de l’OAT 10 ans est passé de 4,42% le 11 août 2008 à 0,118% le 11 août 2016 (Source : Agence France Trésor.)

Depuis août 2016, les taux remontent, le taux de l’OAT 10 ans était de 1,084% le 31 janvier 2017. Par voie de conséquence, le taux des prêts immobiliers va lui aussi remonter.

Quelle action prioritaire à conduire ?

Renégocier une dernière fois vos prêts en cours. Si vous l’avez déjà fait il y a plus d’un an, peut-être y-a-t-il opportunité à le refaire, surtout si vous n’avez pas changé de banque. En effet, lorsqu’un prêt est renégocié dans la même banque, elle ne vous proposera probablement pas le même taux qu’à ses nouveaux clients. Changer d’établissement  peut sembler compliqué et les banques jouent sur ce sentiment pour maintenir leurs marges.

Le plus efficace est de passer par un courtier en crédit qui interrogera différents établissements pour vous trouver la meilleure offre. Il arrive fréquemment que l’on obtienne une meilleure offre dans sa propre banque en passant par un bon courtier plutôt qu’en s’adressant directement à son conseiller.

S’il vous reste aujourd’hui une capacité d’endettement, interrogez-vous sur son utilisation éventuelle. En particulier si vous anticipez une reprise de l’inflation, notez que vous serez gagnant si vous êtes endetté à moins de 2% par an et que le taux d’inflation excède ce niveau. Souvenez-vous que nos parents ont constitué leur patrimoine immobilier en s’endettant à des taux inférieurs au taux d’inflation. Notez aussi que l’immobilier est un actif dont la valorisation est corrélée à l’inflation.

Voici plusieurs années que les vendeurs d’immobilier nous disent que « c’est le moment de s’endetter. » Ils ont probablement raison aujourd’hui.

Oui mais s’endetter pour acheter quoi ?

Les prix de l’immobilier d’habitation ont beaucoup progressé ces quinze dernières années. Et ce nettement plus que l’inflation. Peut-on s’attendre à les voir continuer à progresser ?

Les gains réalisés du fait des taux bas seront-ils annihilés par une éventuelle baisse de l’immobilier ?

Quel va être l’impact de la remontée des taux sur les prix de l’immobilier ?

Peut-on envisager un retour de l’inflation ? et si oui, faut-il s’endetter aujourd’hui ?

Eric Sabrié, Auteur de l’article

Contacter l'auteur de l'article - Eric Sabrié

Webinar - 3 leviers pour développer votre patrimoine

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2017 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?