Développer votre patrimoine

Votre patrimoine doit répondre aux différentes étapes de votre vie (devenir propriétaire, préparer l’avenir de ses enfants et sa retraite, transmettre). Pour le développer il doit donc être diversifié et équilibré, entre placements court, moyen, long terme.

Il convient de bien distinguer ces trois poches pour développer votre patrimoine

1. Développer votre patrimoine sur le court terme

Il doit assurer le quotidien. Il faut donc privilégier avant tout les placements liquides et sécurisés. L’objectif est ici d’assurer une trésorerie courante qui doit financer toutes les dépenses du quotidien, et servir de provision pour régler ses impôts, voire ses échéances d’emprunt. Une fois les charges incompressibles déduites, le restant sert:

  • ✓ A abonder un matelas de sécurité, utilisable en cas d’évènements imprévus (changement professionnel, par exemple),
  • ✓ A être arbitré sur des supports orientés moyen/long terme.

Cette épargne doit être liquide et sécurisée, pour être certain de pouvoir en disposer à tout moment. On privilégiera donc ici les livrets bancaires, comptes courants et autres placements rapidement déblocables. Il est très important ici de bien analyser son besoin en placements court terme. Effectivement, si la liquidité de cette poche est un atout, son absence de rendement deviendra rapidement un inconvénient si elle est disproportionné. Il faut donc bien analyser ses besoins en trésorerie, cela permettra de ne pas négliger l’abondement de placements, à horizon plus long, mais plus rémunérateurs.

2. Développer votre patrimoine sur le moyen terme

Il servira à financer les projets à horizon connu. Cela nécessite de la diversification, et une bonne maîtrise du couple rendement/risque.

Acquisition immobilière future, Création de votre entreprise, …

Quelque soit votre projet à horizon huit/dix ans, il vous faudra des placements moyen terme pour le financer. L’idée est ici de valoriser un capital et de diversifier son patrimoine, en recherchant un meilleur rendement que vos placements court terme, de préférence dans un cadre fiscal avantageux.

Connaître votre couple rendement/risque est essentiel à ce stade. Il vous indiquera quel gain vous pouvez espérer de vos investissements, en fonction de votre tolérance vis-à-vis du risque. Etes-vous à l’aise avec les marchés actions ? Quel rendement espérez-vous ? Le risque vous gêne-t-il ? Il faudra vous poser ce type de questions. Le moyen terme se construit donc par étapes. Il faut d’abord bien identifier, et chiffrer vos objectifs à financer. Ensuite, mieux comprendre votre attitude vis-à-vis du risque. Et enfin, il vous faut choisir sur quels supports investir.

3. Développer votre patrimoine sur le long terme

Il va préparer l’avenir et ses échéances. Cette poche doit ici être stable, et offrir une vraie visibilité.

Le long terme vous permettra, tout au long de votre vie professionnelle, de financer les échéances plus lointaines (retraite, études supérieures de vos enfants, transmission).

Se projetter sur le long terme nécessite un vrai travail d’analyse et de préparation, rarement compréhensible sans l’aide d’un professionnel. Il est ici crucial d’anticiper ! Un placement à horizon vingt ans ou plus ne se construit pas comme du moyen terme. Vous ne pouvez pas prendre autant de risque, mais en même temps il faut un rendement représentatif de votre durée d’investissement.

Prendre un rendez-vous téléphonique avec un expert

Nos articles sur comment développer votre patrimoine

Investissement : Quelle mesure de la rentabilité faut-il retenir ?

DÉCOUVRIR ›

Vos trois leviers principaux pour développer votre patrimoine

DÉCOUVRIR ›

Investir dans un parking, est-ce un bon plan ?

DÉCOUVRIR ›

Mentions Légales  - ©2017 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?