Quels enseignements tirer de la dernière intervention de la FED ?

C’est devenu une tradition au sein de la sphère économique mondiale. Comme lors de chacune de ses sorties, les investisseurs du monde entier étaient suspendus aux lèvres de Janet Yellen qui était mardi dernier au perchoir de l’Economic Club de New York. Sur fond de reprise économique au ralenti, la présidente de la Réserve fédérale américaine a souhaité agir avec prudence. Moins optimiste que prévu, cette nouvelle politique a surtout pour intérêt de contrôler la remontée du dollar et d’éviter un décrochage des économies émergentes…

Une remontée graduelle des taux directeurs

En décembre dernier, la Fed a relevé ses taux pour la première fois depuis près de 10 ans.
A cette époque, il était question du nombre de hausse de taux pour les prochains moins, ainsi que les dates auxquelles elles auraient lieu.

Initialement, 4 hausses étaient prévues pour 2016. En décembre, cette perspective a été revue à la baisse puisque que leur nombre a été porté à 3. Aujourd’hui, et face à une conjoncture économique mondiale qui peine à rebondir, Janet Yellen a trouvé opportun d’ajuster la politique de la Fed en conséquence.

Ces déclarations sont finalement venues contraster avec les récents commentaires de plusieurs responsables de politique monétaire, dont les présidents des Fed de Philadelphie et d’Atlanta qui étaient disposés à des hausses plus marquées pour cette année. Mais la présidente de la Fed a tenu à modérer le rythme des remontées de taux de manière à anticiper l’évolution de la croissance mondiale, qui demeure le facteur important dans toute prise de décision.

Une volonté de maintenir le dollar bas face à l’euro

L’autre point clé de la politique de la Fed est de contrôler l’évolution du dollar. En effet, la banque centrale a émis un certain niveau de crainte concernant une possible hausse du cours de la monnaie américaine, qui pourrait avoir des  conséquences néfastes sur la santé économique du pays. D’ailleurs sur le mois de mars, le dollar a particulièrement reculé par rapport aux principales devises mondiales, avec des chutes de cours qui n’avait plus été observées depuis 5 ans.

Les derniers chiffres publiés par le Département Américain du Commerce montrent cependant que la croissance de la première économie mondiale ne fléchit pas. Au contraire elle se maintient à un rythme positif avec +2,4% de croissance annuelle en 2015, soit une performance identique à celle de 2014. La consommation des ménages a également progressé de 2,4% (contre 2% initialement prévu), tandis que l’inflation ralentit sa progression. Si l’on se fie à l’indicateur core PCE, elle est à 1,7% sur un an (contre 1,8% attendu).

Des déclarations immédiatement bien accueillies par les marchés américains

Les marchés actions américains ont profité de la feuille de route prudente de Janett Yelen pour la période à venir. Cette situation de statut quo les a rassurés et fait basculer tous les voyants « au vert ». Aidé par la hausse du cours du Brent, les grands indicateurs ont vu d’un œil bienveillant la récente intervention de la Fed. En revanche, la baisse du dollar conséquence de ces déclarations est moins bien perçue par les marchés étrangers, qui y voient une baisse de la compétitivité de leurs entreprises.

Outre ses déclarations, les marchés saluent également les bons chiffres de l’emploi américain. La création de 200 000 postes dans le secteur privé (soit 5 000 de plus qu’attendu) a apporté des éléments de confiance aux investisseurs (source : ADP).

En proie à des difficultés depuis l’été 2015,  les marchés qui ne peuvent qu’apprécier cette prudence émise par la Fed de rehausser les taux américains. Cependant certaines incertitudes restent à éclaircir autour des États-Unis quant à la faiblesse de son marché des actifs. Les marchés restent liés à une volatilité pas toujours maitrisable. La prudence reste de mise pour les prochains mois…

Bruno Falcão, Auteur de l’article

Contacter l'auteur de l'article - Edouard Vieilfault

CTA investir prudemment sur les marchés financiers

Découvrez notre page thématique sur comprendre et appréhender la fiscalité

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2018 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?