fonds en euros

Qu’est-ce qu’un fonds en euros ?

Un fonds en euros, est un fonds sur lequel on peut investir dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie qui bénéficie de caractéristiques exceptionnelles :

  • d’une garantie contre les moins-values à tout moment,
  • d’un effet de cliquet (les intérêts acquis le sont définitivement),
  • d’une disponibilité totale.
  • la fiscalité très favorable de l’assurance-vie pour les hauts revenus.

Ils sont dénommés fonds en euro, car ils ne sont pas cotés en unités de compte, mais en euros.

Les fonds en euros sont une originalité française, les compagnies d’assurance étrangères n’apportant pas à la fois garantie et disponibilité du capital à leurs assurés. Particulièrement coûteux en fonds propres pour les assureurs, ces produits sont probablement appelés à disparaître dans l’avenir. Ainsi, il a été créé en 2013 les contrats « Euro-Croissance » apportant une garantie en capital non plus permanente, mais à l’issue d’un horizon de placement long.

Comment sont gérés les fonds en euro ?

Le fonds en euros d’une compagnie d’assurance-vie est un fonds directement géré par l’assureur pour le compte de ses assurés.

Majoritairement investis en obligations, les fonds en euros ont un rendement corrélé au taux d’émission des emprunts d’Etat. Il connait donc une érosion continue. 

Les trente dernières années ont été caractérisées par une baisse continue des taux d’intérêt. Cette baisse s’est accélérée après la crise de 2008 et tout particulièrement en 2014 et 2015. Ainsi :

  • Le 5 décembre 2015, la Banque Centrale Européenne (BCE) abaissait son taux de dépôt en territoire négatif à -0,3% (source : BCE) ; les banques paient donc leurs dépôts à la BCE !
  • Fin décembre 2016, le taux d’émission des emprunts d’Etats français à dix ans s’établissait à 0,65% l’an, contre 2,50% trois ans plus tôt. (source : Agence France Trésor.)

Par voie de conséquence, le rendement des fonds en Euros connait une baisse régulière, corrélée à celle des taux à 10 ans. Schématiquement, le rendement d’un fonds en euro est la moyenne du rendement des obligations qui le composent.

tec 10 fonds en euros

Les souscriptions nouvelles sur les fonds en euros se traduisent par l’acquisition d’obligations nouvelles par l’assureur, aux taux actuels, soit moins de 1% par an. De plus, l’actif des fonds en euros se renouvelle par le jeu du remboursement des obligations. Ainsi, les obligations émises en 2007 à des taux supérieurs à 4%, sont remboursées en 2017 et remplacées par des obligations émises à des taux inférieurs à 1%. Même si les taux d’intérêts devaient remonter, le rendement des fonds en euro ne remontrait donc pas avec la même vitesse.

Dans ce contexte, il apparaît essentiel d’évaluer les différents vecteurs de performance des fonds en euros afin d’en ressortir les idées d’investissement adéquates pour l’année à venir.

Quels sont les fonds en euros qui résistent à la baisse des taux ?

La société Expertise Vie a conduit une étude sur les 500 principaux contrats d’assurance-vie de la place. Sur ces 500 contrats, 7 fonds en euro ont eu des performances remarquables ces dernières années, eu égard à la moyenne du marché.

Ces derniers sont les suivants :

fonds en euros assureur

La méthode du « coussin »

Parmi ces fonds en euros, certains sont gérés selon la méthode dite du « coussin ». La majeure partie de leur actif est investie sur un « coussin »  obligataire, de sorte de permettre à l’assureur de tenir sa garantie en capital, le solde sur des actifs plus dynamiques. Ils servent donc une performance supérieure à la moyenne les bonnes années boursières, comme 2013. En revanche, ils peuvent nettement sous-performer les mauvaises années. Ainsi, le fonds Eurocit’, qui a servi le rendement le plus élevé en 2013, a servi un rendement de 1,40% en 2011, 1,05% en 2014, 0,25% en 2016…

Le sous-jacent immobilier

Trois de ces fonds sont, quant à eux, originaux, en ce sens qu’ils ne sont pas majoritairement investis en obligations, mais en immobilier. Il s’agit des fonds Sécurité Pierre Euro, Euros Allocation long terme et Euro Pierre. Ils devraient donc connaître une évolution différente de celle des fonds en euros traditionnels.

L’immobilier joue, au sein d’un portefeuille, le rôle d’un amortisseur du risque global. Il ne s’agit pas d’un actif sans risque, mais d’un actif qui diminue le risque global d’un portefeuille en contrepartie d’un aléa sur la liquidité. Dans le cas d’immeubles constituant l’actif d’un fonds en euros, l’aléa sur la liquidité est assumé par l’assureur.

On distingue aujourd’hui deux marchés de l’immobilier extrêmement différents, à savoir : l’immobilier résidentiel, et l’immobilier d’entreprise. L’immobilier résidentiel est caractérisé par un rendement faible, l’immobilier d’entreprise par un rendement élevé.

Le tableau ci-dessous à gauche, indique le taux de rendement des actifs immobiliers « prime » en France (le « prime » signifiant immobilier de meilleure qualité – source : CBRE), le tableau de droite le taux d’émission d’obligations à 10 ans par des sociétés au premier trimestre 2017.

taux d'émission obligations

Eric Sabrié

Eric Sabrié, Auteur de l’article

Contacter l'auteur de l'article - Eric Sabrié

CTA Optimiser le couple rendement - risque de ses assurances

Mentions Légales  - ©2018 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?