Investir dans l’immobilier : locatif ou professionnel ?

Dans quoi investir lorsque le contexte économique actuel difficile attise l’attrait de l’immobilier en matière d’investissement. En temps de crise, investir dans la pierre, dans un bien réel et non un produit financier rassure par son aspect tangible.

Mais, en tant qu’investisseur avisé, il est nécessaire de se poser plusieurs questions avant d’investir dans ce secteur.

  • L’immobilier est-il toujours un bon choix à l’heure actuel et pour qui ?
  • Dans quoi investir ?
  • Doit-on s’orienter vers de l’immobilier dit direct ou papier ?
  • Mieux vaut-il investir dans le résidentiel ou le professionnel ?

En analysant le marché, on peut alors distinguer les deux grands types d’immobilier, le locatif résidentiel et le professionnel, en étudiant leurs avantages et inconvénients respectifs.

Investir dans l’immobilier locatif résidentiel

L’objectif principal, et l’intérêt, d’un investissement dans le locatif résidentiel est plus la plus-value qu’il sera possible de réaliser lors de la revente de ce bien que le rendement locatif. Il s’agit donc de rechercher la plus-value en évaluant le potentiel de valorisation du bien.

Les risques doivent également être évalués minutieusement car ils concernent plusieurs aspects d’un tel investissement : la valeur du bien et la problématique de gestion locative notamment.

Enfin, un investissement dans l’immobilier locatif aura un intérêt d’autant plus important pour vous s’il est associé à certains projets de vie.

Investir dans l’immobilier professionnel

L’intérêt principal de l’acquisition d’un bien d’immobilier professionnel est la stabilité apportée par ce type d’investissement.

Contrairement au locatif résidentiel, ce sont les perspectives de rendement qui sont privilégiées. Les prix des biens immobiliers professionnels ont bien moins augmenté ces quinze dernières années que ceux des habitations, et conservent donc un rendement intéressant.

De plus, la réglementation en immobilier d’entreprise, notamment avec les baux fermes, favorise le propriétaire par rapport au locataire.

Le secteur est également peu volatile car le prix des biens dépend des loyers qui eux sont indexés sur l’inflation et qui suivent donc son évolution.

Immobilier professionnel papier ou direct ? L’immobilier professionnel direct est difficilement accessible aux investisseurs, mis à part les institutions et grandes entreprises qui détiennent les moyens de payer les tickets d’entrée élevés. Reste donc l’immobilier papier qui signifie un investissement dans l’immobilier professionnel via l’acquisition de parts dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI). Les SCPI détiennent de nombreux avantages et permettent également de développer son patrimoine (voir notre livre blanc « 4 idées pour développer son patrimoine »).

Votre choix d’investissement en immobilier doit donc être réfléchi et raisonné en fonction de vos objectifs, de vos projets, du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre ainsi que de votre situation personnelle. Entre immobilier résidentiel et immobilier d’entreprise, les logiques d’investissement ne sont pas les mêmes et requièrent une réflexion préalable suffisante.

En temps de crise, l’immobilier rassure toujours et constitue encore un investissement sûr et tangible.

Vous souhaitez en savoir plus pour investir dans l’immobilier ? Vous souhaitez devenir un investisseur avisé ? Téléchargez notre livre blanc !


New Call-to-action

Découvrez notre page thématique sur le patrimoine immobilier : saurez-vous éviter les pièges ?

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2018 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?