Qu’est ce qu’une bonne stratégie de placement ?

Vous vous trouvez régulièrement dans la situation où vous avez des liquidités sur votre compte courant ? Vous vous dites que vous devriez les investir, mais que pour ce faire, il vous faut mettre en place une stratégie pour ce placement, cohérente avec vos autres placements et objectifs ? Vous souhaitez faire quelque chose qui fasse sens ? Vous manquez de temps pour élaborer votre stratégie de placement ? Vous aimeriez être conseillé, mais vous n’avez jamais rencontré de bon conseiller ? Cet article va vous intéresser.

Une bonne stratégie de placement doit viser des objectifs hiérarchisés.

Posez-vous en premier lieu la question de vos objectifs. Ce peut être « disposer d’une réserve de liquidités » comme matelas de sécurité, acquérir une résidence principale ou secondaire, préparer sa retraite, préparer le financement des études de ses enfants, etc… Une fois vos objectifs posés, hiérarchisez les du plus important au moins important. Commencez par traiter le plus important.

Stratégie de placement : Un objectif patrimonial doit être quantifié.

Quantifier un objectif signifie lui donner une valeur et un montant. La valeur d’un objectif doit être cohérente avec la nature de l’objectif. Se dire « j’ai une assurance-vie de 100 000 € pour ma retraite » n’a pas de sens. En effet, c’est de revenus dont on a besoin à la retraite et non de capitaux.

Quantifier un objectif retraite peut par exemple être « disposer de 2 000 € par mois de revenus du patrimoine ». Quantifier l’objectif « études supérieures des enfants » peut, par exemple, être « disposer d’un capital de 50 000 € » pour chaque enfant. Quantifier l’objectif « disposer d’un matelas de sécurité » peut-être, par exemple, avoir une année d’impôts ou six mois de revenus en permanence sur un livret.

Un objectif patrimonial doit avoir une échéance.

Une fois vos objectifs patrimoniaux hiérarchisés et quantifiés, fixez leur une échéance, par exemple mon 65ème anniversaire pour l’objectif retraite, dans cinq ans pour l’objectif acquisition de ma résidence principale, le 18ème anniversaire de chaque enfant pour l’objectif « financer les études supérieures »…

Il est fondamental que vous ayez des objectifs à court, moyen et long terme.

Le long terme d’aujourd’hui devient le moyen terme de demain et le court terme d’après-demain. Avoir en permanence des objectifs sur ces trois horizons de placement vous permettra de régénérer en permanence votre patrimoine et d’éviter un jour une situation d’assèchement en liquidités.

Une fois vos objectifs formalisés, hiérarchisés et dotés d’une échéance dans le temps, vous allez alors pouvoir leur affecter des moyens.

Vos moyens d’atteindre vos objectifs patrimoniaux sont au nombre de trois, en l’occurrence :

  • Vos placements financiers et immobiliers actuels et plus généralement votre patrimoine actuel : ils constituent un moyen d’atteindre vos objectifs à court, moyen et long terme,
  • Votre capacité d’épargne régulière : elle constitue un moyen atteindre vos objectifs à moyens et long terme.
  • Votre capacité d’endettement : elle constitue un moyen d’atteindre vos objectifs à long terme.

Commencez par affecter des moyens à votre objectif le plus important. Si son échéance est de court terme, le principal moyen à lui affecter sera un capital. Si son échéance est lointaine, l’utilisation de votre capacité d’épargne sera efficace pour l‘atteindre.

Certains objectifs vont demander l’affectation de plusieurs moyens. Il est probable que l’objectif « acquisition de votre résidence principale » mobilise à la fois des capitaux et votre capacité d’endettement.

Lors de sa réalisation, prenez cependant garde à ce qu’aucun objectif ne mobilise tous vos moyens.

Si la seule façon d’atteindre l’objectif « acquisition de votre résidence principale » est d’utiliser tous vos capitaux financiers et toute votre capacité d’endettement et d’épargne, son atteinte risque de remettre en question votre sécurité financière, car vous n’auriez alors plus de marges de manœuvre pour faire face au moindre imprévu. Vous n’aurez plus non plus de moyens d’atteindre vos autres objectifs. Dans ce cas de figure, revoyez votre budget à la baisse, ou rallongez l’échéance de votre objectif.

Se pose alors la question des hypothèses de rendement sur lesquelles vous allez travailler. Ces hypothèses sont d’abord fonction de votre horizon de placement, puis de votre aversion au risque et de la situation des marchés. Si votre horizon de placement est court (moins de 3 ans), vous ne devez pas prendre de risque dans la gestion des capitaux qui serviront à atteindre votre objectif, même si vous êtes prêt à en prendre. Si votre horizon est plus long, vous pourrez prendre des risques, à condition que vous acceptiez une perte en capital.

Si votre horizon de placement est court, prenez une hypothèse de rendement maximum de 2% par an. Si votre horizon est long et que vous acceptez de prendre des risques, vous pourrez prendre une hypothèse de rendement de 5 voire 6% par an. Attention, accepter de prendre des risques signifie que vous connaîtrez des périodes de perte en capital.

En conclusion, une bonne stratégie de placement doit :

  • Viser des objectifs quantifiés et dotés d’une échéance,
  • Affecter des moyens à ces objectifs.

Pour vérifier que vous avez une bonne stratégie de placement, passez en revue chaque placement financier ou immobilier de votre patrimoine. Si vous êtes capable d’affecter un objectif quantifié et doté d’une échéance à chaque poste de votre patrimoine, c’est que vous avez une bonne stratégie de placement. Si ce n’est pas le cas, c’est probablement parce que vous n’êtes pas ou êtes mal conseillé. Rencontrez alors un conseiller spécialisé dans la planification patrimoniale.

Eric Sabrié

Découvrez notre page thématique sur :


New Call-to-action

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Ce document ne peut être reproduit en tout  ou partie, sans autorisation préalable d’InvestKeeper. Il ne constitue ni une offre de souscription, ni un conseil en investissement. Les informations contenues dans ce document peuvent être partielles et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis.

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2018 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?