Prêt immobilier sans apport : quels sont vos options ?

Acheter un bien immobilier sans apport, c’est possible. La difficulté majeure étant de convaincre un établissement bancaire.

L’accès à la propriété est aujourd’hui l’une des problématiques essentielles des ménages. Dans le contexte économique actuel, les banques, qui doivent gérer un surplus de liquidités, acceptent dorénavant de prêter sans apport personnel.
Bien entendu, le risque pris par la banque sera plus important et sa vigilance face au dossier présenté plus attentive encore mais il existe des options pour obtenir un prêt bancaire même sans apport personnel.

Prêt immobilier : Ne négliger aucune piste

Depuis de nombreuses années, le législateur a mis en place des aides destinées à pallier les difficultés économiques des consommateurs, notamment avec une série de mesures visant à accompagner les futurs acquéreurs dans leur acte d’achat.
Ces aides sont reconnues et acceptées par les banques.

Le 1% logement, le PTZ (prêt à taux zéro), le prêt épargne-logement sans oublier certaines aides de la CAF et des régions peuvent être activés.

Les salariés peuvent également débloquer leur participation à l’occasion d’un achat immobilier.

En outre, la  caution d’un proche saura rassurer la banque. Attention toutefois aux lourdes conséquences pour le cautionnaire en cas de défaillance de l’emprunteur …

S’adresser à un courtier en crédit immobilier

Le courtier est un professionnel du financement, susceptible d’apporter une aide précieuse.

Il établira un bilan de la situation patrimoniale et financière de futurs emprunteurs et pourra actionner les leviers nécessaires à la réalisation du projet. C’est à lui que revient la charge de vérifier si les aides à l’accession mises en place par l’Etat et les collectivités locales peuvent être utilisées. Ceci  représente un gain de temps et d’énergie important et assure de ne faire l’impasse sur aucune solution envisageable.
Le courtier dispose également d’un réseau important de partenaires financiers. Il connaît parfaitement le marché économique et saura guider les futurs acquéreurs vers les établissements qui seront susceptibles d’accueillir le projet d’achat sans apport.

Bâtir un dossier solide

Pour obtenir un prêt immobilier sans apport personnel, la rigueur est de mise et le dossier doit être d’autant plus construit que le budget est serré.
La banque qui va analyser les capacités de remboursement de l’emprunt va être très sensible à certains éléments comme une tenue de compte irréprochable, des documents fournis en temps et en heure, un plan de financement déjà ébauché … comme autant de signes apportés à l’établissement bancaire pour gagner sa confiance.

Faire jouer la concurrence

Que cela soit au niveau des courtiers ou des établissements bancaires, il ne faut pas hésiter à placer les acteurs financiers en concurrence. Courtiers locaux ou nationaux, banques régionales ou nationales, la relation qui se noue avec les uns ou les autres est très importante et permettra souvent de faire pencher la balance en la faveur d’un dossier qui apparaissait délicat.

Songer à l’investissement locatif

Enfin, les banquiers sont beaucoup plus souples lorsqu’il s’agit d’accorder des prêts immobiliers pour un investissement locatif plutôt que pour une résidence principale, du fait des loyers à percevoir, considérés comme une source de revenus supplémentaire pouvant rembourser une partie des mensualités du crédit.

Découvrez notre page thématique sur le patrimoine immobilier : saurez-vous éviter les pièges ?

Eric Sabrié, Auteur de l’article

Contacter l'auteur de l'article - Eric Sabrié

CTA Investir dans l'immobilier

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2017 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?