profiter du levier de la dette

Pourquoi autant de personnes s’endettent-elles et pour quelles raisons ? Pourquoi s’endette-t-on parfois outre mesure ? Quels bénéfices existent au fait de contracter une dette dans une démarche d’investissement ? Ces questions sont importantes car elles nous permettent d’appréhender l’un des leviers les plus courants auquel un investisseur a recours : l’endettement.

La dette est généralement définie comme une « somme d’argent que l’on doit à quelqu’un à qui on l’a empruntée » (dictionnaire Larousse).

Dans le cadre du développement de son patrimoine immobilier, la dette se révèle souvent comme un levier de financement incontournable. Qu’en est-il aujourd’hui et qui concerne-t-il ?

Actionner le levier de la dette : un contexte favorable

La conjoncture actuelle en Europe, et ce depuis janvier 2015 plus particulièrement, est devenue très favorable à l’emprunt de par la politique monétaire appliquée. Les taux d’emprunts sont au plus bas pour encourager les investisseurs à emprunter et impulser une dynamique de relance de l’économie.

Aujourd’hui, les placements sans risques n’offrent presque plus de rendements mais le levier de la dette fonctionne toujours tant que le rendement de l’investissement réalisé se trouve supérieur au taux d’emprunt. Si vous ne disposez pas de liquidités mais disposez d’une capacité d’épargne mensuelle suffisante, emprunter représente, dans ce contexte, encore une bonne option.

S’endetter pour investir dans l’immobilier : des avantages financiers significatifs

L’emprunt sert inévitablement à investir dans l’immobilier pour développer votre patrimoine. En actionnant le levier de la dette, par un emprunt, il vous est possible d’investir en acquérant directement ou indirectement un bien immobilier dont la valeur est supérieure à celle de vos capitaux disponibles.

Il est néanmoins nécessaire de distinguer plusieurs types de biens immobiliers :

  • L’immobilier de jouissance

Pour l’acquisition d’une résidence principale ou secondaire, un emprunt permet de combler le différentiel entre la somme à investir et vos apports initiaux en liquidités. Comment déterminer le montant de votre apport initial. Doit-il être le plus faible possible pour maximiser l’emprunt et réciproquement ? Si vous maximisez l’emprunt et limitez le montant de votre apport initial, êtes -vous certains de pouvoir placer vos liquidités à un taux de rendement supérieur au taux d’intérêt que vous paierez sur votre emprunt. La réponse à cette question est clairement négative si vous ne souhaitez pas prendre de risques dans la gestion de vos capitaux.

Si tel est le cas, limitez au maximum l’emprunt.

  • L’immobilier résidentiel locatif

Pour l’acquisition de ce type de bien immobilier, deux avantages s’ajoutent à celui de combler le différentiel entre investissement et apport initial. Premier avantage, votre effort d’épargne est diminué avec la perception du loyer  du bien acquis. Deuxième avantage, vos intérêts d’emprunt sont fiscalement déductibles de vos revenus fonciers. Avec ces avantages financiers et fiscaux, une capacité d’épargne mensuelle de quelques centaines d’euros peut suffire pour se lancer et investir dans l’immobilier via un emprunt.

Le crédit in fine : une autre facette du levier de la dette

Ce type d’endettement permet d’accroître son patrimoine en investissant dans l’immobilier via l’accès à un crédit spécifique : le crédit in fine. Ce dernier permet de ne rembourser que les intérêts sur une base mensuelle, le capital emprunté étant entièrement à rembourser à l’échéance de l’emprunt.

Cette option permet de limiter l’effort d’épargne mensuel et l’avantage fiscal de déduction des intérêts de l’emprunt des revenus fonciers est optimisé. Mais, cela implique de pouvoir rembourser le montant de l’emprunt une fois arrivé à échéance. De fait, la plupart des opérations d’investissement avec un crédit in fine sont réalisées via une assurance-vie. Se pose alors la question du rendement du contrat d’assurance-vie choisi. Quelle probabilité accordez-vous au fait qu’il soit supérieur au taux d’intérêt du prêt qu’il garantit ? Plus cette probabilité est importante, plus vous pouvez avoir recours à un prêt in fine.

Ces trois aspects du levier de la dette posent les conditions de son intérêt à l’heure actuelle pour tout investisseur souhaitant développer son patrimoine par un investissement dans l’immobilier. Le levier de la dette est un sujet que vous voulez approfondir ? Vous souhaitez devenir un investisseur avisé ? Téléchargez notre livre blanc !

Auteur : Markentive

CTA Profiter du levier de la dette

Découvrez notre page thématique sur le patrimoine immobilier : saurez-vous éviter les pièges ?

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2018 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?