Quels sont les risques concernant les marchés financiers pour 2017 ?

Comme chaque année, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), le gendarme français des marchés boursiers, vient de publier sa cartographie des risques financiers 2017. Ce rapport fait état de l’ensemble des risques potentiels pouvant endommager les marchés boursiers en 2017.

La récession de 2008-2009, conséquence de la crise financière des subprimes. Dix ans après, les risques d’avant crise sont-ils encore d’actualité ?

« Plus jamais ça ! » avaient annoncé les dirigeants économiques et politiques de la planète juste après la crise.

Où en sommes-nous aujourd’hui, en 2017 ?

Aujourd’hui la situation économique n’est toujours pas revenue à la normale, si l’on observe, le niveau d’activité, l’inflation ou les taux d’intérêt. De plus, le contexte politique mondiale pourrait vite devenir problématique pour la réglementation financière. Que ce soit la politique économique de Donald Trump aux Etats-Unis, ou les différents impacts du Brexit, l’environnement est aujourd’hui très incertain.

Du coté des politiques monétaires, deux principaux risques subsistent :

  • Un maintien trop long d’une politique de taux bas
  • Un risque corrélé d’une remontée trop forte de ces taux

Une hausse trop brutale des taux aurait pour conséquence une perte de valeur très forte des obligations déjà en circulation, amplifiée par une crise de liquidité.

1.Risques géopolitiques, le nouveau contexte international est devant nous !

Les risques géopolitiques ont été extrêmement marquants en 2016 avec notamment le Brexit ou encore l’élection de Donald Trump. On voit progressivement apparaître un schisme entre, les Etats-Unis se dirigeant vers une baisse de la régulation des marchés, et l’Europe qui, au contraire, la renforce. Les capitaux ayant tendance à se diriger vers les zones les moins régulées, cette divergence entre les deux zones économiques risque, à terme, de forcer l’Europe à déréguler. 

Or ce contexte incertain ne s’est pas encore matérialisé sur les marchés. Et comble de la chose, la volatilité diminuait fortement pour atteindre des plus bas historiques. Mais s’il faut retenir une chose importante du passé, c’est bien de faire très attention ! En effet, début 2016, les marchés financiers ont été très fortement affectés le ralentissement économique chinois, le doute sur la solidité des systèmes bancaires européens et l’environnement de taux bas.

Pourtant, la demande extérieure des pays émergents et le raffermissement des prix du pétrole, ont permis à l’économie américaine de se rapprocher à la mi-année, du plein emploi, d’un taux de chômage d’avant crise et d’un rebond de l’inflation et des salaires. La politique de Donald Trump étant motivée par les relances budgétaires et fiscales devrait avoir pour conséquence d’augmenter à court terme l’inflation et la croissance.

L’annonce du Brexit au Royaume-Uni a eu un impact fébrile sur la croissance, puisque celle-ci n’a été que de 1,8% en 2016 alors que le FMI prévoyait 1,7% et les prévisions pour 2017 ont été revues à la hausse. 

Il faut pour autant nuancer les chiffres. La question importante qui entoure maintenant le Brexit est de savoir de quelle manière le Royaume-Uni va sortir de l’Europe ? Et une des nombreuses questions concernant les États-Unis, est de savoir si les marchés financiers peuvent s’adapter à un président imprévisible.

Il est important de noter aussi que les risques géopolitiques engendrent eux-mêmes de nouveaux risques ! L’incertitude politique donne du poids aux mouvements populistes et nationalistes, qui souhaiteraient notamment une intervention plus importante de l’Etat dans les prises de décision des entreprises. En Europe, ces partis politiques souhaitent, bien souvent, une modification des structures mises en place (par exemple, le Brexit), ce qui pourrait provoquer de nouvelles tensions géopolitiques.

2.Risques de remontée des taux

Les américains, à travers la Réserve Fédérale (FED), ont commencé la normalisation de l’économie en haussant progressivement leurs taux courts, cela a commencé en décembre 2016, avec une augmentation de 25 points de base. Par ailleurs, Les taux longs ont augmentés suite à l’élection de Donald Trump. Le taux à 10 ans est passé de 1,4 % à 2,6 % de juillet 2016 à mars 2017, avant de revenir à 2,2% en juin. Cette hausse américaine a engendré une hausse des OAT 10 ans en France de 0,1 à 0,7 %. Une hausse trop forte des taux engendrerait une re-tarification obligataire ce qui représente un risque conséquent pour les agents de marché. Pour autant, un scénario idéale d’une remontée progressive et contrôlée des taux reste toujours envisageable.

Si l’on observe l’évolution économique depuis 2016, on constate une nette amélioration de la perception du risque. En Europe, la Banque Centrale Européenne (BCE) se force à maintenir un ton accommodant alors même que les américains ont commencé une normalisation de leurs politiques économiques. La BCE estime pour le moment qu’il n’y a aucun signal clair de reprise économique. Pour Mario Draghi, président de la BCE, l’absence d’une inflation marquée ainsi que les tensions politiques justifient le maintien, pour le moment, de sa politique accommodante. On peut cependant voir qu’une éventuelle sortie commence à être envisagée.

Pour récapituler, deux risques majeurs flottent au-dessus de l’économie actuelle :

  • Une remontée violente des taux d’intérêt à long terme aux Etats-Unis
  • Une sortie mal maîtrisée des politiques monétaires accommodantes, par les banques centrales

Malgré un environnement incertain, la perception des risques s’est améliorée. Les marchés ont bien réagi aux différents évènements. Cependant, l’évolution perpétuelle du contexte économique entraine constamment l’apparition de nouveaux risques ! Il est donc important de bien assimiler les risques présents pour être préparé à ceux de demain.

« Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui  » (Patrick LAGADEC)

Grégoire Charveriat, Auteur de l’article

Contacter l'auteur de l'article - Eric Sabrié

SOURCES :

Cartographie des risques 2017, juillet 2017, AMF

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2017 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?