Tout savoir sur les Comptes à Terme

Le compte à terme (CAT) ou dépôt à terme est un placement financier à court ou moyen terme, rémunéré et sécurisé.

La particularité est que ce n’est pas la banque qui prête l’argent. Celle-ci se trouve par ce dispositif dans la situation de l’emprunteur, et vous êtes le prêteur.
A noter que la somme prêtée reste indisponible tout au long du contrat.

Particularités des comptes à terme

La durée est fixe ou variable, selon un taux d’intérêt convenu à l’avance.
On distingue le compte à terme à taux fixe dont le rendement est précisé par contrat entre les parties, le compte à terme dont le taux est progressif mais également le CAT à taux fixe renouvelable.

Dans le cas du CAT à taux progressif, le taux de la rémunération du capital dépend de la durée du placement. Plus la durée du prêt sera longue et plus sa rémunération sera élevée.

Le CAT à taux fixe renouvelable est un compromis entre les deux formules précédentes. En effet, la somme objet du prêt est rémunérée à taux fixe, mais l’échéance du contrat ne signifie pas automatiquement la clôture du compte : le prêteur peut choisir d’effectuer un nouveau versement dans les mêmes conditions que précédemment ou décider au contraire de retirer tout ou partie des fonds immobilisés.

A noter que chaque établissement bancaire détermine lui-même le montant minimum de dépôt tout comme le taux de rémunération qui est libre depuis le 1er janvier 1990.

Le montant minimal de dépôt

est donc décidé librement par les établissements bancaires. Les différences peuvent être très importantes d’une banque à l’autre. Ainsi, le Crédit Mutuel propose des CAT à partir de 150 € tandis qu’il convient de déposer une somme de 7 500 € à la Société Générale pour ouvrir un compte à  terme.

Le taux de rémunération

Si chaque établissement est libre de fixer le taux de rémunération, il doit toutefois se baser sur le taux Euribor. Les différences proviennent des parts de commission retenus par les banques (de 0,10% à 0,50%) mais également de la durée du placement et du montant de celui-ci.
Devant tant de différences parfois, la négociation est de mise !

Les frais des comptes à terme

Les CAT ne retiennent aucun frais : ni frais d’ouverture, de fermeture ou encore de gestion.

Selon les établissements bancaires, des pénalités de fin de contrat anticipé peuvent être prévues. Dans ce cas, l’établissement puisera directement dans les intérêts à verser pour se dédommager de la fin prématurée du contrat. Là encore, les différences peuvent être très importantes entre établissements.

Certaines banques également instaurent un préavis avant tout retrait anticipé.

Le versement des intérêts

Généralement versés annuellement, certains établissements versent les intérêts semestriellement ou trimestriellement.

La fiscalité des comptes à terme

Le CAT fonctionne comme tous les placements financiers. Ainsi, les intérêts des comptes à terme sont soumis aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu des personnes physiques.

Le compte à terme offre donc un rendement assez peu élevé du fait des taux d’intérêts bas de ces dernières années mais offre l’avantage du sur-mesure ou presque.
Chaque compte à terme est différent et librement négocié entre le banquier et son client.

Si le système du CAT retient votre attention, nous vous conseillons de comparer attentivement les offres des différents établissements bancaires afin de préparer votre négociation avec soin. A noter également qu’il est possible de détenir plusieurs CAT. Il peut être judicieux alors de placer – et donc bloquer – plusieurs petites sommes plutôt qu’une somme importante qui viendrait à vous manquer.

Eric Sabrié, Auteur de l’article

Contacter l'auteur de l'article - Eric Sabrié

CTA Guide pratique : Comment optimiser son patrimoine a chaque etape de la vie

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2017 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?