Une plateforme de crowdlending en etude

Le crowdlending, catégorie du crowdfunding, socle du financement participatif, consiste à prêter des capitaux à un particulier ou à une entreprise, chacun d’eux ayant un projet auxquels les financeurs peuvent être sensibles, au point de vouloir participer à sa réussite.

En 2015, le crowdlending a permis de financer les TPE et PME à hauteur de 31,5 millions d’euros et il est ouvert à de nombreuses professions telles qu’artisans, hôteliers, commerçants. Les sociétés plus importantes ne sont pas exemptes de ce mode de financement et y viennent facilement, les règles étant bien plus simples que celles édictées par les banques traditionnelles.

Le principe est simple pour les porteurs de projet :  celui-ci est présenté aux financeurs potentiels qui choisissent l’idée qui les touche et à laquelle ils décident de s’associer, la somme est débloquée dès que la collecte est atteinte, puis les intérêts reversés par la plateforme aux prêteurs tout au long du prêt.

Voyons maintenant comment ça se passe plus en détails sur une plateforme spécifique, comme celle de credit.fr.

Les modalités de prêt sur le site crédit.fr

Sur cette plateforme, sur laquelle l’emprunteur peut demander de 20 000 € à 200 000 €, 6 étapes clés :

  • La constitution du dossier

Immédiatement, le porteur de projet sait si son dossier est éligible ou non.
La plateforme souhaite favoriser l’accès au crédit à toutes les PME et TPE mais seules celles qui ont plus de 4 années d’existence peuvent soumettre leur projet.

Contrairement aux établissements financiers traditionnels, Credit.fr simplifie les conditions d’emprunt et ne demande ni caution, ni garanties personnelles.

  • L’étude du dossier par les analystes

Là où les banques traditionnelles mettent des semaines à étudier la demande, sur Credit.fr, la réponse définitive intervient sous 48h.

  • Le projet

Les équipes de crédit.fr composés de spécialistes du marketing, du financement d’entreprises, d’analystes et du service client accompagnent l’emprunteur tout au long de son projet.

La première étape est la présentation du projet qui doit allier visibilité et efficacité.

Le financement participatif repose sur la capacité du porteur de projet à convaincre une communauté. Le principe lui-même exige de pouvoir mobiliser des opérations de communication tout au long de la collecte, pour que l’énergie de l’opération ne retombe pas.

  • La collecte

Dès le projet déposé sur la plateforme et présenté aux futurs investisseurs, la collecte débute et perdure pour la durée prévue initialement.

Chaque prêteur peut investir de 50 € à 1000 €. C’est donc la multiplication des prêteurs qui fera la réussite de la collecte, aussi la présentation du projet est essentielle.

En ce qui concerne la rémunération du financement participatif, elle est supérieure à celle offerte par les placements traditionnels. En effet, Credit.fr rémunère les investisseurs avec des taux de 3,40% à 8%. Ce rendement dépend de la catégorie de l’entreprise que l’investisseur souhaite financer et de la durée du prêt : 36 à 60 mois. Pour mémoire, la rémunération du livret A est passée sous la barre de 1%  (0,75% exactement) depuis le 1er août 2015 et la rémunération du PEL quant à lui est de 2% par an. Néanmoins, il existe un risque en capital pour le porteur du projet comme pour celui qui investit. Côté financeur, le risque est simple : Ne pas être remboursé si l’entreprise fait faillite. De plus, l’argent investi reste bloqué pendant la durée du prêt. Côté porteurs de projet, le risque est de ne pas pouvoir honorer les engagements énoncés dans la campagne et ainsi décevoir sa communauté.

S’il est vrai que la constitution d’un portefeuille d’actions permet d’obtenir de meilleurs rémunérations – selon l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), le rendement des actions est de près de 6% par an depuis les 25 dernières années –  le risque financier reste élevé avec des variations qui peuvent être importantes pour un rendement incertain.

Pour revenir aux transactions réalisées depuis le site Credit.fr, il convient de noter que la gestion de celle-ci est confiée à la société S-money, filiale à 100% du Groupe BPCE (Banque populaire Caisses d’épargne. L’argent ne transite jamais sur les comptes de Credit.fr et les données bancaires ne sont pas stockées sur la plateforme.

  • Le financement

Dès que la totalité du montant souhaité est collecté, les fonds sont versés en une seule fois sur votre compte bancaire.

Là encore, les délais sont très rapides et sont en rupture complète avec les pratiques des banques.

  • Le remboursement

Chaque mois, la plateforme crédit.fr prélève une somme sur le compte des porteurs de projets et la redistribue aux prêteurs. Pas d’intermédiaire, pour plus de rapidité et d’efficacité.

Bien entendu, la plateforme se rémunère. La demande de crédit et le processus d’octroi sont gratuits. Les frais de dossiers sont de 3% du montant emprunté, versés lors du déblocage des fonds. Les frais de gestion sont de 1% par an du capital restant dû à la date anniversaire de l’emprunt, payés par douzième à chaque échéance.

A noter que Credit.fr souscrit en faveur de l’emprunteur une assurance décès ou perte totale et irréversible d’autonomie et ce, de façon gratuite.

Auteur : Markentive

Découvrez notre page thématique sur :

CTA

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2018 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?