Vos trois leviers principaux pour développer votre patrimoine

Vous avez un patrimoine et/ou des revenus ? Vous avez décidé de vous fixer des objectifs patrimoniaux à court, moyen ou long terme ? Mais qu’entend-t-on exactement par objectifs patrimoniaux et comment s’y retrouver ?

Un objectif patrimonial se défini par le mise en cohérence de ses besoins en patrimoine avec sa situation financière, économique, personnelle. Il s’agit d’anticiper et d’optimiser son patrimoine au travers de l’atteinte de tels objectifs.

Quels sont les objectifs patrimoniaux les plus courants ?

  • la constitution et/ou valorisation de son patrimoine
  • la constitution d’un revenu complémentaire pour sa retraite
  • l’organisation de la transmission de son patrimoine

Mais comment les atteindre de manière réaliste ?

Pour cela, trois grands leviers existent qui permettent d’élaborer une stratégie cohérente en fonction de buts fixés :

L’optimisation de vos placements actuels

La dimension de risque est inévitablement rattachée aux placements réalisés et à leur rendement. Plus le rendement est élevé, plus le risque de perte de votre capital est fort. Comment optimiser la gestion de son capital et quels actifs financiers choisir dès lors que l’on accepte de prendre certains risques ? La question de la volatilité quant à ses placements étant très importante, comment la limiter rationnellement ?

Point incontournable : les placements à risque exigent du temps. Si vous avez un objectif à court terme, évitez-les !

La bonne affectation de votre capacité d’épargne

Bien définir sa capacité d’épargne repose sur une bonne modélisation de cette capacité. Il s’agit en effet, de visualiser les moyens dont vous disposerez et leur évolution. A long terme, cette évolution peut être significative et doit donc être anticipée.

Pour bien gérer sa capacité d’épargne, l’enjeu est d’abord de distinguer capacité d’épargne régulière (flux) et capital (stocks) car ils ne se gèrent pas de la même manière.

L’optimisation de votre capacité d’endettement

La priorité est d’abord de déterminer raisonnablement sa capacité d’endettement (environ un tiers de vos revenus, moins les remboursements dont vous devez déjà vous acquitter). Puis, pour l’optimisation de votre capacité d’endettement, il faut examiner le rendement possible des biens acquis par la contraction d’un prêt pour déterminer un « effet levier du crédit » éventuel.

Il s’agit donc d’actionner un ou plusieurs de ces leviers pour atteindre vos objectifs. L’analyse de chacun de ces trois leviers permet alors de déterminer le ou lesquels mobiliser, pour quel objectif et dans quelle situation. De fait, il ne s’agit pas de mobiliser les trois à la fois mais plutôt de jouer sur leur complémentarité dans le temps et en fonction des objectifs fixés.
Si vous souhaitez valoriser votre patrimoine mais que le levier le plus aisé à actionner dans un premier temps est votre capacité d’endettement, le choix est fait ! Mais, quelques années plus tard et votre prêt immobilier remboursé, vous pourriez être en mesure de jouer sur vos placements, qui deviendra alors peut-être le levier à privilégier en fonction de votre « nouvelle » situation.
Naturellement, vos objectifs seront amenés à évoluer dans le temps, au rythme de votre parcours de vie. En conséquence, les leviers à actionner évolueront dans le temps afin que vous disposiez toujours de la stratégie la plus efficace pour atteindre vos objectifs patrimoniaux.

Vous souhaitez en savoir plus sur les trois leviers pour optimiser votre patrimoine ? Les questions soulevées dans cet article vous intéressent ? Téléchargez le livre blanc à ce sujet !


New Call-to-action

Découvrez notre page thématique sur :

Partager ce contenu

FacebookTwitterLinkedIn

Mentions Légales  - ©2017 Création de Markentive

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?